Acquisition de visiteurs via les social networks

janvier 18, 2008 à 6:24   | Publié dans Social Networking | 3 Commentaires
Tags: , , , ,

Toujours dans la lignée d’articles concernant les fondements du web marketing, je veux parler aujourd’hui des Social Networks.
Facebook, MySpace, Bebo, Ning… Ca vous dit quelque chose?

Ces réseaux sociaux (social networks) peuvent offrir des opportunités en terme d’acquisition de visiteurs / de promotion de votre marque / site Web.

Comment?

Il passe un trafic incroyable sur ces sites… Vous connaissez peut être des gens qui restent toute leur journée sur Facebook… Ils ne sont pas seuls.

Vu qu’il y a du trafic, il y a de l’intérêt pour quelqu’un qui cherche un grossir les visites de son site.

La première possibilité consiste à promouvoir votre marque sur ces réseaux sociaux.

  • Créer un compte sur Facebook
  • C’est une première étape. Vous faites la promotion de votre entreprise et de vous même.

  • Créer un groupe sur Facebook ou sur Myspace
  • De cette manière vous pouvez plus facilement centrer l’intérêt sur votre entreprise plutôt que sur vous même, et les possibilités de médias sont multiples; vidéos, photos, liens, news… tout peut être ajouter sur les deux réseaux sociaux.

  • Créer un réseau sur Ning
  • la plateforme Ning propose aux utilisateurs de créer un réseau social vertical, c’est à dire que plutôt de considérer que tout le monde devrait être sur Myspace, Ning estim que si on aime Bob Marley alors on devrais faire partie d’un réseau reggae sur Ning, mais on peut aimer la Pétanque, et donc faire partie de la communauté de la boule! Pourquoi ne pas créer votre propre réseau Ning? le package de base est gratuit, et pas difficile à mettre en place. En plus Ning s’engage à vous donner le code afin de pouvoir le customiser. Seuls réticences: les pubs adsense qui gravitent obligatoirement sur votre site communautaire (vous pouvez les enlever pour un peu d’argent), le domaine (il faudra payer pour utiliser le sien) et enfin le système de log-in qui forcément passera pas le "ning ID", donc impossible à intégrer avec une base utilisateurs existante sur votre site.

    Voilà en ce qui concerne la création d’une présence sur les réseaux sociaux. C’est bien simple: plus vous vous investissez et plus le trafic affluera. Cependant, il est clair que certains métiers, certaines industries s’accordent mieux à ce genre de pratique.
    Pour les autres, il y a la publicité sur les réseaux sociaux.
    C’est assez nouveau. Du moins, ce qui est nouveau, c’est les outils de ciblage liés aux profils des utilisateurs.
    Vous vendez des pneus, vous souhaitez faire de la promo auprès des aficionados de formule 1… C’est maintenant possible… En théorie.

  • Social Ads sur Facebook: le retour des love marques.
  • Les profils facebook sont nettement mieux contrôlés que myspace, le staff de FB peut savoir sans trop d’efforts, qui vous êtes, où vous êtes, ce que vous aimez, qui vous aimez, quand et comment… A condition que vous ayez renseigné un profil à peu près vrai… ce qui est le cas de plusieurs personnes rassurez-vous.
    C’est pour ça que facebook mets le paquet sur les Social Ads avec un targeting très avancé.
    Voilà un petit test sur les social ads.

  • Pubs sur Myspace
  • Myspace, c’est un peu plus fouilli, plus libre dans le constitution du profil, et de ce fait le targeting des profiles est peut être un peu moins efficace. Cependant, on retrouve sur Myspace les musiciens, les artistes… les populations sont différentes entre les deux leaders du social networking.
    Tout comme Facebook, myspace a compris que ce n’était pas de la pub que les internautes cherchaient, mais des "marques amies" desquelles ils sont fan.

    Une espèce de "ma marque, tu l’aimes ou tu la quittes" sauf que dans ce cas c’est quand même l’advertiser qui a le pouvoir… C’est quand même lui qui paye.

    Ce n’est pas tout, il existe encore une autre manière d’entrer en relations avec les utilisateurs des social networks.

    L’été (Européen) dernier, Facebook a déclaré ouverte la Facebook Platform, le principe est simple, tout développeur le souhaitant pourra développer des applications qui marcheront sur Facebook. Il y a quelques règles, et un peu de formatage, mais depuis ce moment là, les utilisateurs ont pu retrouver les zombies, les tests de personnalité, les best friends requests………
    Ces applications voguent d’ami en ami, et le marketer malin peut saisir l’opportunité en plein vol pour créer une application qui soit à la fois virale mais prolifique pour sa marque.

    Pour contrée cet engouement d’apps sur Facebook, google a lancé l‘initiative Open Social, permettant aux développeurs de créer des applications compatibles sur plusieurs plateformes. Le principe d’un point de vue marketing reste le même, après c’est un choix à faire: Facebook ou les autres? Myspace reste à l’écart mais rejoindra clairement tout le monde dans la course à l’open"ness".

    C’est tout pour ce post.
    On aura l’occasion de reparler d’autres techniques marketing "sociales" avec Twitter, les social news site, le social bookmarking et encore les forums et blogs….

    Pour plus d’infos, il y a une super source sur les social networks. Jeremiah de Web Strategist fait des weekly digest pour que vous n’ayez (que je n’aie pas) pas à suivre tout ce qui se passe dans cet espace plus que croissant.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com. | Thème Pool.
Entries et commentaires feeds.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.